Isolation thermique

Gain en confort, économie d’énergie et valorisation immobilière

Demander un devis
J'ai un projet!

Eric vous répondra au plus tôt, le jour même ou le lendemain! Il vous reste 400 caractères.

Construisons ensemble votre projet

  • Les rouleaux d'isolant

    • Il convient dérouler le matériaux le long des chevrons ou sur le sol des combles est la technique qui a été la plus utilisée de par le passé car elle ne demande pas de matériel additionnel pour sa mise en place. Cependant il convient d’être précautionneux sur l’application des couches ainsi que la pose du pare-vapeur pour ne pas risquer des désordres au niveau de la structures après quelques années. L’isolant le plus employé jusqu’alors était une laine minérale, d’une épaisseur de 20 à 30cm. Aujourd’hui, cela se fait encore, mais il existe une variété de matériaux isolants répondant à différentes contraintes : énergie grise réduite, bio-sourcés (par ex. chanvre), à base de matériaux recyclés (métisse, coton de vêtements recyclés), etc.

  • Le soufflage

    • Technique dont la mise en oeuvre est extrêmement simple mais seul un professionnel adéquatement équipé peut opérer. Généralement on enlève quelques tuiles ou ardoises à différents endroits de la couverture et l’on injecte l’isolant sur la surface horizontale des combles perdus au moyen d’une buse. Cette technique peut être choisie pour sa simplicité et son efficacité. Il n’est pas rare de l’utiliser même lorsque l’accès aux combles ne pose pas de problème. L’isolant projeté est alors réparti de manière homogène sur la surface du plancher des combles.

  • Les panneaux-sandwichs

    • Ils sont composés d’une sous face décorative, d’une âme isolante et d’un parement supérieur hydrofuge se mettent en œuvre directement sur pannes ou chevrons, parallèlement ou perpendiculairement au sens de la pente.

  • Le Sarking

    • C’est une solution d’isolation de haute performance qui s’adapte à tout type de couverture en neuf ou en rénovation. Cette solution nécessite de découvrir complètement le toit et de rehausser la couverture d’une hauteur égale à l’épaisseur de l’isolant. L’installation doit être rigoureuse et minutieuse et nécessite un temps de mise en œuvre important.

  • Les panneaux auto-portants

    • Ceux-ci s’utilisent dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction. Conçus pour être fixés directement sur les pannes de la charpente ils recouvrent d’un seul tenant toute la hauteur du toit. Cette solution 3 en 1 regroupe la sous-face décorative pour l’intérieur, la couche isolante et le support de la couverture déjà fixé. Ce système complet offre une mise en œuvre très rapide, une isolation continue et l’absence de ponts thermiques garantie. De plus les auto-portants sont plus résistants et offrent de plus grandes portées que les panneaux-sandwich. En revanche, l’utilisation d’un engin de levage est nécessaire.

  • Les caissons chevronnés auto-portants

    • On peut poser directement le panneau sur les pannes de la charpente et assurer à la fois la finition du plafond intérieur, l’isolation thermique, le support des liteaux et la ventilation de la couverture. Le caisson est composé d’une couche isolante en polystyrène expansé, extrudé ou en mousse de polyuréthane. La mousse est présente entre deux chevrons longitudinaux qui servent de raidisseur. Une sous-face de plafond est déjà existante en partie inférieure.

Notre expertise

Au service de votre projet !

Demander un devis